Sélectionner une page

L’étrange session d’hiver 2020 s’achève, et tous les textes et les examens que tu aurais normalement faits en classe devront être réalisés à l’ordinateur.

Quoi faire pour rédiger en faisant le moins de fautes possible?

Truc numéro 1 : pense à mettre ton logiciel de rédaction en français! Dans l’onglet « Révision », tu trouveras « langue » : choisis le « Français Canada ».  Ça t’évitera que ton logiciel n’efface automatiquement les accents sur certains mots, par exemple.

Truc numéro 2 : Sois attentif aux éléments pointés par le correcteur intégré à ton logiciel de correction… Attention : il est malheureusement peu fiable. Peut-être vaudrait-il mieux te tourner vers une meilleure ressource?  

Truc numéro 3 : utilise Antidote! Si tu n’as pas ce logiciel, le cégep de Saint-Laurent te fournit gratuitement la version web jusqu’au 30 juin 2020! Profites-en!  

Pour accéder à la version web d’Antidote

  • Accédez à la page de Druide : ​https://services.druide.com/
  • Entrez votre adresse courriel du cégep « DA@cegepsl.qc.ca » et votre mot de passe.​

Pour réinitialiser le mot de passe, cliquez ici.

  • Entrez votre adresse courriel du cégep DA@cegepsl.qc.ca et cliquez sur « envoyer ».
  • Vous recevrez un courriel avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe.
Pour un petit récapitulatif sur la façon la plus efficace d’utiliser Antidote, consulte cet article!

N’hésite pas à utiliser Antidote à son plein potentiel pour tous tes travaux! Fais-en ton meilleur ami ou, du moins, un allié précieux. N’oublie jamais qu’avec Antidote, il y a un grand principe : le doute. Il faut toujours réfléchir aux suggestions faites par le logiciel et prendre la peine de bien comprendre les règles de grammaire qui s’appliquent. Cela constitue d’ailleurs une excellente façon d’améliorer progressivement son français!

À propos de l’auteure

Annie Gingras

Annie Gingras

Enseignante de français

Annie Gingras est enseignante de littérature au département de français du cégep de Saint-Laurent depuis une quinzaine d’années. Elle affectionne la littérature contemporaine et s’intéresse beaucoup à la bande dessinée. Responsable de la valorisation de la langue au collège depuis quelques années, elle cherche à mieux comprendre comment soutenir les étudiants en difficulté en lecture et en écriture dans toutes les disciplines, entre autres en trouvant des stratégies pour améliorer leur niveau de littératie.

Sur une île déserte, elle apporterait certainement Les Hauts de Hurlevent de Brontë, les romans de Baricco, quelques bandes dessinées, Le jardinier-maraîcher de Jean-Martin Fortier et une pelle… Parce qu’il faut bien savoir allier ses passions littéraires et son côté pratico-pratique!