Sélectionner une page

Dans le cadre de la situation liée à la COVID-19, le département de Soins infirmiers du cégep de Saint-Laurent a été désigné comme centre de formation pour les volontaires en CHSLD. Plusieurs enseignants et enseignantes du programme Soins infirmiers offrent maintenant une formation organisée par le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, du lundi au vendredi, dans les locaux du Cégep.

Un département solidaire

En plus de poursuivre la session à distance, les membres du département de Soins infirmiers du cégep de Saint-Laurent ont répondu en grand nombre à l’appel du gouvernement du Québec. Que ce soit au CIUSSS Centre-Sud, au CUSUM ou dans presque tous les hôpitaux de la région de Montréal, on peut retrouver un enseignant ou une enseignante du cégep de Saint-Laurent qui prête main-forte au réseau de la santé.

De plus, huit enseignants et enseignantes ont donné leur nom au CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal afin d’offrir des formations aux volontaires dans les CHSLD. L’équipe du Cégep a d’abord suivi des formations théoriques en lien avec le fonctionnement du CIUSSS en situation de pandémie. Ils ont aussi travaillé deux jours en CHSLD afin de mieux comprendre la réalité du contexte actuel.

Une formation pour bien préparer les volontaires

Les participants et participantes apprennent à se servir de l’équipement de protection individuelle selon l’unité dans laquelle ils travailleront. Les unités désignées froides sont celles où aucun cas de COVID n’a été identifié. Dans les unités tièdes, on retouve des cas suspects ou en attente de résultats et parfois quelques cas confirmés. Les zones chaudes rassemblent pour leur part les cas confirmés. Chacune des unités requiert des pratiques adaptées à la situation.

Les participants et participantes apprenent aussi lors de leur formation les notions de procédures de déplacement sécuritaire des bénéficiaires (PDSB), les soins d’hygiène, les soins de bouche et l’alimentation des patients présentant des problèmes de dysphagie.

Chacun de nous a ses propres raisons de vouloir contribuer, explique Corina Suciu, coordonnatrice du département de Soins infirmiers au cégep de Saint-Laurent, mais ce qui fait l’unanimité, c’est notre volonté d’aider les autres et de partager notre savoir-faire en tant qu’infirmiers et infirmières. Le bien-être des autres nous tient à cœur.