Sélectionner une page

Avez-vous remarqué de nouvelles affiches farfelues sur les murs et les écrans du Cégep? Celles-ci mettent en vedette un personnage intrigué par le sens de phrases aussi incompréhensibles les unes que les autres. Il s’agit de Philémon, le nouveau porte-parole de la campagne de valorisation du français du Cégep. Il soulève des exemples de phrases qui le laissent songeur quant à leur formulation ou à leur sens et troublé par leur grammaire. Conçues avec humour, ces affiches vous surprendront et vous amèneront à conclure que le français, c’est important!

Nous avions comme préoccupation de rejoindre les étudiants et les étudiantes qui pensent à tort que le français n’est pas important dans leur domaine d’études ou dans leur future profession. Nous pensions à ceux et celles qui éprouvent certaines difficultés avec la langue et qui croient qu’il n’y a rien à faire, qu’ils ne seront jamais bons en français. Pourtant, le Cégep offre beaucoup de ressources et de services pour aider ceux et celles qui souhaitent améliorer la qualité de leur français . Parfois, une heure au Centre Alpha suffit pour acquérir une méthode d’autocorrection ou pour régler un point de grammaire qui nous fait faire des fautes récurrentes.

– Annie Gingras, enseignante au Département de français et responsable de la valorisation de la langue au Cégep.

Cette campagne de valorisation de la langue française mise sur l’humour et sur l’autodérision pour attirer l’attention et favoriser la sensibilisation. Elle se décline en affiches imprimées et numériques, en plus d’être présente sur les réseaux sociaux. Une page Web a aussi été créée pour présenter la campagne, les services offerts au Cégep et quelques articles de blogue sur la thématique de la langue.

La campagne Philémon est une initiative d’Annie Gingras, mise en œuvre par le Service des communications du Cégep. Elle met en vedette un étudiant du programme Théâtre, Andrej Milisav, qui a bien voulu se prêter au jeu.