Sélectionner une page

Le vendredi 6 novembre, la Fondation canadienne pour l’innovation dévoilait les 79 projets retenus dans le cadre du Fonds des occasions exceptionnelles. Parmi ceux-ci, on retrouvait le projet « Systèmes d’échantillonnages automatiques des eaux usées pour le suivi de la COVID-19 » du Centre des technologie de l’eau (CTE) du cégep de Saint-Laurent.

Ce projet vise à mettre en relation la quantité de coronavirus détectée dans les eaux usées domestiques avec le nombre de cas diagnostiqués dans un secteur. Les eaux usées domestiques sont en quelque sorte le reflet de la santé de la population desservie par les réseaux d’égouts. Le projet de suivi quantitatif d’indicateurs de COVID-19 dans les égouts sanitaires pourrait ainsi servir d’outil de surveillance pour la détection précoce et le suivi de l’évolution du coronavirus, essentiels dans la lutte contre la COVID-19.

Le CTE s’est vu octroyé une subvention de 50 000$ pour la réalisation de ce projet. Concrètement, ce financement permettra l’échantillonnage des eaux usées domestiques, la concentration des échantillons pour analyses par RT-qPCR et la comparaison des résultats de COVID-19 avec d’autres indicateurs du nombre de cas. L’équipe de recherche est composée de techniciens et d’ingénieurs du CTE, incluant le professeur Pierre Juteau du DEC Technologie de l’eau du cégep de Saint-Laurent.

À propos du Centre des technologies de l’eau
Le Centre des technologies de l’eau (CTE) est un Centre collégial de transfert technologique (CCTT) qui a pour mandat de réaliser des activités de recherche appliquée, d’aide technique et de diffusion de l’information en matière d’eau. Le CTE accompagne les entreprises privées, les organismes publics et parapublics afin de les aider dans leur développement tout en enrichissant et en soutenant les activités d’enseignement du niveau collégial. L’équipe du CTE est composée de spécialistes multidisciplinaires aguerris en recherche et amélioration dans les domaines de l’eau.