Sélectionner une page

Chaque année, la commission des partenaires du marché du travail du gouvernement du Québec (CPMT) récompense des étudiants et étudiantes qui ont choisi des domaines où la main-d’œuvre est insuffisante.

Environ 1 000 bourses ont été remises aux étudiants et aux étudiantes qui ont commencé leur programme d’études en 2019-2020.

EHST et génie mécanique : des techniques à l’honneur

Cette année, trois étudiants et deux étudiantes des programmes Techniques de génie mécanique et Environnement, hygiène et sécurité au travail du cégep de Saint-Laurent ont reçu cette bourse.
Les lauréats et les lauréates sont: en Génie mécanique, Samuel Beaudoin et Alexandre Mercure, et Christian Drouin, Emma Dazé et Nicole Mukadi Kavumbu en EHST. Nous les félicitons pour ce qu’ils ont accompli jusqu’ici et tous les efforts qu’ils ont déployés. Nous leur souhaitons beaucoup de succès dans la carrière qui s’offre à eux.

Des travailleurs de premières lignes

EHST

Le programme Environnement, hygiène et sécurité au travail forme des techniciennes et des techniciens essentiels à notre qualité de vie. Les étudiants et les étudiantes apprennent à gérer :
• Des polluants (chimiques, biologiques) industriels pouvant contaminer l’environnement (eau, air, sol), cela inclut l’échantillonnage et l’analyse des polluants, ce qui constitue l’aspect environnemental du programme.
• Des contaminants pouvant affecter la santé des travailleurs et les travailleuses, que ce soit l’analyse d’agresseurs physiques (comme le bruit, la chaleur ou les radiations) ou l’analyse ergonomique des postes de travail.
• Des mesures visant à éviter les accidents en milieu de travail, tant dans l’implantation de programmes de formation que dans la rédaction de rapports.

Génie mécanique

Le programme Techniques de génie mécanique forme aussi des techniciennes et des techniciens essentiels qui sont aptes à effectuer la conception technique de divers composantes mécaniques, à planifier leur fabrication et à veiller au contrôle de leur qualité.

Les diplômés peuvent exercer leurs fonctions dans des usines de fabrication, des firmes de consultation comme les bureaux d’ingénieurs ainsi que dans les entreprises où la fabrication mécanique est une activité de soutien à la production. Les domaines de la conception ou de la fabrication mécanique sont ouverts aux dessinateurs-concepteurs de même qu’aux techniciens en fabrication mécanique. Dans certaines entreprises, ces spécialistes sont appelés à cumuler les deux fonctions. Ils peuvent également se spécialiser, notamment en programmation, en contrôle de la qualité, en recherche et développement ainsi qu’en entretien.

Des techniciennes et techniciens en demande

Notons que dans ces deux programmes, l’alternance travail-études est offerte, ce qui permet aux étudiants et aux étudiantes de travailler dans leur domaine pendant leur formation. Les finissants et finissantes peuvent ainsi terminer leurs études avec un bagage pratique et une expérience concrète.

Le taux de placement des diplômés et diplômées des deux programmes dépasse les 90%. Ces finissants et finissantes ont accès à divers types d’emplois offrant des possibilités d’avancement dans les secteurs public et privé.

Que font nos lauréats?

Christian, Emma et Nicole, diplômés en EHST sont maintenant en emploi dans leur domaine. Christian travaille pour la Direction de la santé publique de la Montérégie. Emma occupe un emploi au Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys et Nicole travaille chez Nvira, une entreprise spécialisée en «gestion de projets dans les domaines de l’environnement, de l’énergie, des sols et matériaux, et de l’hygiène, santé et sécurité».

Quant à Samuel et Alexandre, en Génie mécanique, ils en sont à leur deuxième année d’études et leur avenir professionnel est quasi assuré!