Sélectionner une page
C’est avec bienveillance et créativité que le programme Danse du cégep de Saint-Laurent a revu, au cours de la dernière année, toutes ses activités afin de s’adapter à l’enseignement hybride. L’essentiel, bien entendu, était de maintenir la qualité de la formation ainsi que la motivation des étudiants et des étudiantes.

La danse est un art de présence, face à son propre corps et face à l’autre sur scène ou en classe, et lorsqu’on place un écran dans l’équation ou lorsque l’espace manque, la danse semble dénaturée. Malgré ces contraintes, les cours pratiques (qui comptent près de 90 % de la formation en Danse à Saint-Laurent) ont été repensés et adaptés afin qu’ils gardent un sens pour la discipline, pour le programme, mais surtout pour les étudiants et les étudiantes.

Faire des pirouettes pédagogiques pour mieux s’adapter

La formation hybride, qui comprend des cours en présentiel et d’autres à distance, comprend son lot de défis, surtout pour un programme comme Danse! Parmi ceux-ci, on en retrouve qui sont directement liés à la technologie disponible et d’autres à l’espace accessible pour bouger.

En mode solution

Les enseignantes ont été confrontées, par exemple, aux enjeux de décalage entre le son et l’image dans les cours donnés en visioconférences. La simultanéité du son et de l’image est essentielle pour certains apprentissages techniques en danse, et la musicalité et la compréhension du rythme sont des compétences capitales à développer. De ce fait, il a fallu trouver des solutions afin d’assurer l’atteinte de celles-ci, que les cours soient offerts à distance ou en présentiel.

Dans les cours donnés en visioconférence, les enseignantes ont eu l’idée, d’une part, de mettre en place des exercices dans lesquels les étudiants et les étudiantes produisent leur propre musique (avec leurs mains ou des baguettes, par exemple) ou qui utilisent une temporalité subjective (exercice rythmé par le souffle, par exemple). D’autre part, au niveau de la justesse rythmique, dont la maîtrise est essentielle à tout bon danseur et danseuse, la progression des étudiants et des étudiantes est assurée en partie par l’échange de capsules vidéos. Les enseignantes pouvaient ainsi mieux suivre l’évolution et l’avancement de leurs groupes.

Envie d’en savoir plus sur le programme Danse? Consulte cette page!

Changer le rythme des apprentissages techniques

Ces échanges de capsules vidéos ont transformé la boucle d’apprentissage du mouvement dansé. En temps normal, le processus d’apprentissage du mouvement dansé est constitué ainsi:

  • Observation et imitation
  • Mémorisation
  • Répétition
  • Rétroaction
  • Répétition

Ce processus s’est vu ralenti, étendu dans le temps. À priori, cet effet est apparu défavorable aux enseignantes… puis, elles en ont constaté les bienfaits! En effet, en utilisant davantage la vidéo, les étudiants et les étudiantes développent leur capacité d’auto-observation de leur pratique et, par extension, aiguisent leur processus de prise de conscience des informations sensorielles nécessaires à leur progression technique.

Le temps en studio à son plein potentiel

À la session d’automne 2020, les étudiants et les étudiantes avaient l’occasion de se rendre au Cégep une fois par semaine pour y pratiquer leur art. Les heures passées dans le studio de danse sont devenues des moments précieux tant pour les danseurs et danseuses que pour leurs enseignantes. Une fois dans le studio, la fébrilité était à son comble, toutes et tous étant déterminés à en profiter au maximum! La motivation et l’engagement les propulsaient dans les différentes activités d’apprentissage. De leur côté, les enseignantes se faisaient un devoir de maintenir les élans vivants.

Bien entendu, la santé et la sécurité de tous et toutes passent avant tout. C’est pourquoi, lorsqu’une personne craint de se déplacer au Cégep ou ne peut pas le faire, les cours en présentiel sont disponibles en direct sur Zoom.

 

Malgré les changements de pratique imposés par les consignes de la santé publique, le programme Danse continue à offrir à ses étudiants et à ses étudiantes des cours pratiques qui leur permettent d’évoluer dans la pratique de leur art. Les enseignantes profitent de toutes les occasions pour montrer à leur cohorte comment danser autrement: classes à l’extérieur, ateliers de méditation pour consolider les apprentissages du système squelettique, conférences, élaboration de chorégraphies collectives à distance. Tout pour que les étudiantes et les étudiants restent motivés et continuent à apprendre!

Le programme Danse reçoit actuellement les demandes d’admissions à la session d’automne 2021. Faites votre demande dès aujourd’hui!