Sélectionner une page

Préambule

Les possibilités de poursuivre des travaux de recherche tout en enseignant au collégial sont de plus en plus nombreuses. Olivier Parenteau, professeur au département de français et au programme Littérature, en est un bon exemple. Ayant obtenu un doctorat en études littéraires de l’Université McGill et un post-doctorat de l’Université de Liège, il poursuit ses recherches en étant affilié depuis 2013 à Figura, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Ce centre subventionné par le Fonds de recherche Société et culture du Gouvernement du Québec (FRQSC) rassemble des chercheurs d’universités et aussi de collèges.

Travaux de recherche

Olivier Parenteau est un chercheur très actif en littérature. Il a publié plusieurs articles dans des revues québécoises, françaises et américaines. Plusieurs de ses travaux ont été consacrés à la représentation de la guerre dans la littérature, qu’il s’agisse des deux conflits mondiaux ou des affrontements plus récents tels que ceux d’Afghanistan ou d’Irak. Depuis deux ans, il s’intéresse plus particulièrement aux œuvres de l’auteur français Michel Houellebecq, notamment à sa poésie. Étonnamment, plusieurs de ses œuvres poétiques remobilisent les techniques formelles de la poésie traditionnelle comme les vers réguliers, à l’opposé de la forme éclatée privilégiée par la majorité des poètes contemporains. Malgré sa stylistique classique, Houellebecq n’hésite pas à aborder non sans humour des situations triviales de la vie courante (lieux de transit, supermarché, etc.). Il s’agit donc d’un poète atypique, qui brouille savamment les frontières entre le comique et le sérieux aussi bien du côté thématique que formel.

Dans ses recherches à venir, Olivier Parenteau compte aborder un thème contemporain développé par Houellebecq et d’autres auteurs : celui du parc de loisirs, du tourisme de masse et des voyages tout inclus, qui peuvent être vus comme l’occasion pour les êtres humains de se retrouver volontairement dans des lieux où la frontière entre liberté et enfermement est floue.

Le centre Figura

L’affiliation au centre Figura permet à Olivier Parenteau de réduire sa tâche d’enseignement tout en lui donnant l’opportunité de disposer d’un budget statutaire pour assumer différentes dépenses liées à la recherche (participation à des colloques, embauche d’un auxiliaire de recherche, documentation, etc.). Cette affiliation engage le professeur de français dans de multiples activités de recherche, par exemple la publication d’articles dans des revues savantes, la présentation de conférences ou l’organisation de colloques. Notons aussi qu’il est membre du comité exécutif et scientifique de Figura.

En plus de faire rayonner le Cégep, ses recherches constituent une grande source d’enrichissement pour ses propres cours au collégial. À titre d’exemple, cette session, il a mis au programme du deuxième cours de français obligatoire un recueil de poésie de Michel Houellebecq et les étudiants se réuniront en mini-colloque à l’intérieur même de sa classe pour en traiter. La classe deviendra alors un lieu d’échange où tous seront amenés à discuter de façon critique de la forme littéraire et du propos de l’œuvre. Olivier Parenteau est aussi à l’affût de diverses manières d’intégrer la recherche de type universitaire en milieu collégial : par exemple, il a organisé en 2016 un atelier d’écriture réaliste qui a réuni professeurs d’université, enseignants et étudiants du Cégep. En ce sens, toutes ces activités ont non seulement un impact pour la recherche en tant que telle, mais aussi pour son enseignement au collégial.

Parutions

Quelques publications :

À paraître :

  • Direction du collectif Houellebecq pluriel (à paraître aux Presses de l’Université de Montréal en 2020) et un essai intitulé Houellebecq poète (à paraître en 2019).