Sélectionner une page

Continuer à danser, peu importe les circonstances

C’est avec bienveillance et créativité que le programme Danse du cégep de Saint-Laurent a revu, au cours de la dernière année, toutes ses activités afin de s’adapter à l’enseignement à distance et hybride. L’essentiel, bien entendu, était de maintenir la qualité de la formation ainsi que la motivation des étudiants et des étudiantes.

Guide des événements écoresponsables

Le guide des événements écoresponsables: un outil pour toute la communauté

Le cégep de Saint-Laurent a à coeur de contribuer à former des écocitoyens et des écocitoyennes et d’offrir un environnement sain à l’ensemble de sa communauté. Déjà, il y a six ans, l’équipe laurentienne tenait à faire de l’environnement une valeur phare de son institution grâce à un objectif clair du Plan stratégique 2015-2020.

Campagne Philémon de valorisation de la langue

Le français, c’est important!

Annie Gingras est responsable de la valorisation de la langue au cégep de Saint-Laurent. C’est aussi elle qui est à l’origine de Philémon, ce personnage hors du commun.

Plus de nouvelles

Documenter le passé pour inspirer le présent

Documenter le passé pour inspirer le présent

Fier de cette histoire, le Cégep a commandé une étude patrimoniale afin de mieux connaître l’histoire de son patrimoine bâti et le faire rayonner davantage, entre autres à la demande de la communauté qui entretient un fort sentiment d’appartenance avec le campus à l’architecture distinctive.

Tremplin DEC pour immigrants allophones

Tremplin DEC pour immigrants allophones

Rencontre avec Rosine Sicignano, conseillère pédagogique à la Formation continue, pour mieux comprendre ce qui fait du cheminement Tremplin DEC pour immigrants allophones une expérience si notable.

Pourquoi s’arrache-t-on les masques N95, qu’ont-ils de si spécial?

Pourquoi s’arrache-t-on les masques N95, qu’ont-ils de si spécial?

Depuis quelques semaines, on parle un peu partout des fameux masques N95. Que ce soit parce qu’on craint une pénurie, parce qu’on s’intéresse à la façon de les désinfecter ou de les réutiliser ou encore parce qu’on se demande à quoi ils servent vraiment, force est de constater que ces masques font couler de l’encre! On a donc profité de l’occasion pour poser quelques questions à Stéphanie Hamelin, enseignante au sein du programme Environnement, hygiène et sécurité au travail au cégep de Saint-Laurent, pour tenter de démêler un peu tout ça.